Comment la méditation modifie le cerveau

Comment la méditation modifie le cerveau

Saviez-vous que le simple fait de s’asseoir et de respirer en pleine conscience peut modifier considérablement le cerveau ? C’est bien vrai !

La méditation nourrit le cerveau

Nous savons tous que la méditation permet d’améliorer la clarté mentale, de réduire le niveau de stress et l’anxiété. Mais quels sont les avantages de la méditation pour le cerveau ? Des études ont montré que la pratique de la pleine conscience entraîne des changements physiologiques positifs qui rendent le lien entre la méditation et le cerveau encore plus profond.

Au cours des dernières décennies, la méditation est devenue plus conventionnelle. Les gens passent du temps à travailler avec leur esprit, à suivre leur respiration et à apprendre à apprécier le pouvoir du moment présent. Des groupes de méditation apparaissent partout – dans les écoles, les communautés, les centres pour personnes âgées et autres. La méditation est devenue si courante que même le monde des affaires a rejoint le mouvement, comme le décrit un article récent de Business Insider intitulé « La Silicon Valley est obsédée par la méditation, et il existe de nouvelles preuves qu’elle modifie le cerveau pour le mieux ».

La recherche dans le domaine de la psychologie a confirmé ce que tout méditant sait : la méditation est bonne pour le corps et l’âme. La science est maintenant en mesure de renforcer ces affirmations en montrant comment la méditation a un impact physique sur l’organe extraordinairement complexe situé entre nos oreilles. Des preuves scientifiques récentes confirment que la méditation nourrit les parties du cerveau qui contribuent au bien-être. En outre, il semble qu’une pratique régulière prive de leur nourriture les parties du cerveau liées au stress et à l’anxiété.

Jetons un bref coup d’œil à certaines de ces données scientifiques.

Effets de la méditation sur le cerveau

Dans une interview parue dans le Washington Post, Sara Lazar, neuroscientifique de Harvard, donne une introduction à la manière dont la méditation affecte le cerveau. Elle explique comment quatre régions du cerveau des méditants, associées à une fonction cérébrale saine, deviennent plus importantes, tandis que l’une des régions associées à un comportement indésirable rétrécit. Jetons un coup d’œil à ces régions.

LIRE  Comment méditer le soir ?

Hippocampe gauche

Il s’agit de la zone du cerveau qui nous aide à apprendre. On y trouve les outils que nous utilisons pour nos capacités cognitives et notre mémoire, ainsi que les régulateurs émotionnels associés à la conscience de soi et à l’empathie. Les recherches confirment qu’à mesure que l’épaisseur corticale de l’hippocampe augmente en volume grâce à la méditation, la densité de la matière grise augmente et toutes ces fonctions importantes sont nourries.

Cingulaire postérieur

Le cingulaire postérieur est lié aux pensées vagabondes et à la pertinence de soi, c’est-à-dire au degré de subjectivité et de référence à soi lors du traitement des informations. Il semble que plus le cingulaire postérieur est grand et fort, moins l’esprit vagabonde et plus le sentiment de soi peut être réaliste.

Deux des effets les plus importants de la méditation sur l’esprit sont la capacité de rester en phase avec le moment présent sans jugement, regret ou anticipation, et la capacité d’observer les sensations et les émotions qui surgissent dans le flux mental sans nécessairement s’y identifier. La méditation semble augmenter la densité du cingulaire postérieur.

Pons

Il s’agit d’une partie très active et importante du cerveau où sont produits de nombreux neurotransmetteurs qui contribuent à réguler l’activité cérébrale. Située au milieu du tronc cérébral, son nom, pons, vient du latin « pont ». Le pons est impliqué dans un grand nombre de fonctions essentielles, notamment le sommeil, les expressions faciales, le traitement des entrées sensorielles et le fonctionnement physique de base. La méditation renforce le pons.

LIRE  Qu'est-ce que la méditation orgasmique ?

La jonction temporo-pariétale (TPJ)

Nous aimons penser que nous sommes de bonnes personnes, empathiques, humaines et justes. L’empathie et la compassion sont associées à la jonction temporo-pariétale du cerveau, ou TPJ, tout comme notre sens de la perspective. On pourrait dire que le cingulum postérieur se concentre sur « moi », tandis que la jonction temporo-pariétale éclaire tout le reste. Le TPJ devient plus actif lorsque nous nous mettons à la place de quelqu’un d’autre, par exemple. Un TPJ plus fort – combiné à d’autres avantages de la méditation, comme la réduction du stress et la conscience du moment présent – peut nous aider à être les bonnes personnes que nous aspirons à devenir.

Lectures supplémentaires

Amygdale

Une autre zone du cerveau est modifiée par la méditation : l’amygdale. Mais elle ne grossit pas, elle rétrécit. L’amygdale – ce coin du cerveau qui produit des sentiments d’anxiété, de peur et de stress en général – est physiquement plus petite dans le cerveau des méditants experts. Pour le reste d’entre nous, même un cours intensif de huit semaines sur la réduction du stress par la pleine conscience entraîne une diminution mesurable de la taille de l’amygdale. Plus elle est petite, moins elle est apte à dicter nos réactions émotionnelles, en particulier celles du type « combat ou fuite ». Il n’est pas étonnant que nous nous sentions si bien lorsqu’un régime de méditation quotidien est incorporé dans nos vies.

Si vous souhaitez en savoir plus sur les effets de la méditation sur le cerveau, consultez notre article complémentaire intitulé Ce qui se passe dans votre esprit, votre cerveau et votre corps pendant la méditation. Vous pouvez également consulter l’article Traits altérés : What Science Reveals About How Meditation Changes Your Mind, Brain, and Body, de Daniel Goleman et Richard Davidson, vous fournira des informations et de nombreuses pistes de réflexion.

LIRE  Comment méditer la bible ?

Mais la méditation n’améliorera pas votre cerveau si vous ne vous asseyez pas pour la pratiquer ! Qu’attends-tu, Einstein ?

En lisant cet article, il est clair que vous vous intéressez à la pratique de la méditation et à ses résultats : éprouver une joie et un bien-être authentiques. Vous êtes au bon endroit. Mindworks est une association à but non lucratif dont la mission est de partager avec vous et notre communauté mondiale les conseils les plus authentiques et les plus éprouvés en matière de méditation.

La pratique de la méditation développant l’axe le plus fondamental de notre être, il est essentiel de s’appuyer sur des méthodes de méditation claires, progressives et authentiques, proposées par des guides authentiques. Afin de vous transmettre tout le potentiel de la méditation authentique, nous avons créé le programme Mindworks Journey to Well-Being à 9 niveaux.

Nous sommes tellement convaincus que vous en tirerez profit que nous vous offrons maintenant gratuitement le cours Cœur à Corps 1 : Principes fondamentaux de la méditation. Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus.

Qu’est-ce que la méditation orgasmique ?
Qu'est-ce que la méditation orgasmique ?

La méditation orgasmique est une technique de méditation qui vise à atteindre l'orgasme sans stimulation sexuelle externe. Elle peut être Read more

Quel est le rapport entre la méditation et le sexe ?
Quel est le rapport entre la méditation et le sexe ?

La méditation et le sexe sont liés depuis des siècles. En Orient, la méditation est considérée comme un moyen d'améliorer Read more

Comment utiliser la méditation pour bien dormir ?
Comment utiliser la méditation pour bien dormir ?

La méditation est un outil très puissant qui peut nous aider à bien dormir. Elle nous permet de nous relaxer Read more

Est-ce mieux d’aller en Inde pour méditer ?
Est-ce mieux d'aller en Inde pour méditer ?

La méditation est une pratique ancienne qui consiste à se concentrer sur un objet, une pensée ou une sensation dans Read more

Laisser un commentaire